Cela fait maintenant un peu plus d’1 an que le statut d’auto-entrepreneur existe, et les avis continuent de diverger sur ce statut.

De notre coté, nous pensons que ce statut est un vrai plus dans un certain nombre de cas, et en particulier pour tester une idée de business: cela permet de valider un business modèle et la viabilité d’un projet, sans avoir besoin de monter une structure lourde, tout en ayant la possibilité de facturer dès le premier jour d’activité. Si l’activité est viable et grossit, alors il suffit de transformer l’auto-entreprise en entreprise classique. Si l’activité n’est pas viable, on ferme l’auto-entreprise via un simple formulaire, et on passe à autre chose.

Certains détracteurs affirment que ce statut favorise la précarité du travail, mais le travail était déjà devenu précaire avant cela, ou encore que le statut fait de la concurrence déloyale aux commerçants et artisans, mais la encore, c’est un faux débat, car on peut raisonnablement supposer que les artisans et les commerçants n’ont pas vraiment envie de limiter leur chiffre d’affaire à 32000 € (ou 80 000 € selon l’activité). Et si leur CA rentre dans ces plafonds de l’auto-entreprise, alors les commerçants et les artisans peuvent dans ce cas basculer sur ce statut.

Bref, de notre point de vue, il y a surement encore quelques ajustements à faire autour de ce statut, mais dans l’ensemble nous pensons que c’est vraiment un bon régime, qui apporte une vraie souplesse qui manquait en France… Donc auto-entrepreneur, bien ou pas?
Définitivement bien 😉